Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Thématique :
MENER UN PROJET CULTUREL OU ARTISTIQUE AVEC DES PERSONNES EN SITUATION D’EXIL

Ces dernières années, de nombreux projets culturels et artistiques en lien avec des réfugié.es et des demandeur.es d’asile ont émergé dans notre Grande Région. Travailleur.es sociaux, militant.es associatifs et acteurs culturels proposent, souvent en collaboration, des spectacles ou des ateliers de pratique artistique avec « des migrants ».

Le développement de ces actions fait parfois émerger des situations nouvelles pour leur organisateur. Certain.es conseiller.es d’insertion et assistant.es sociales peinent à faire reconnaître les bénéfices de l’action culturelle auprès de leur direction comme une priorité dans l’accompagnement de leurs bénéficiaires. Certains médiateur.es de structures culturelles se retrouvent confrontés à des situations d’ordre social ou juridique auxquelles ils.elles ne sont pas formé.es. Certain.es artistes qui se réapproprient les récits intimes de personnes en exil pour en faire matière artistique sont aujourd’hui remis en question.

Que signifie créer une œuvre ou développer un atelier avec une personne en situation d’exil ? Comment travailler au mieux avec ces artistes et ces publics en exil sans tomber dans les pièges de l’assimilation, l’infantilisation ou encore de l’appropriation culturelle ?

Public : professionnel.les ou étudiant.es de la Grande Région du champ social, culturel ou juridique (nombre de participant.es limité)

Renseignements auprès de Louise Beauchêne : berenice@festival-passages.fr

Colloque entièrement accessible aux francophones et aux germanophones (interprétariat en direct)

Co-organisé par Passages et la Cité musicale-Metz en partenariat avec l’IRTS de Lorraine. Dans le cadre du projet européen Bérénice, un réseau d’acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations. Cet événement fait partie de la « Caravane Bérénice ».